Little Dolls Paris 2016

Salut tout le monde !

Ce week-end (09 et 10 janvier 2016) c’est déroulé la seconde édition de salon Little Dolls Paris 2016 auquel j’ai pu assister le samedi et le dimanche. C’est un peu plus que l’année précédente… Hé oui, j’ai beaucoup aimé l’ambiance conviviale de ce petit salon !

Little Dolls Paris 2016 Salon poupée Pullip

Qu’est-ce que le Little Dolls Paris 2016 ?

Le Little Dolls est l’un des salons organisés par l’association Kakemono (cette association est aussi à l’origine des salons Japan Addict). Les premières éditions du salon Little Dolls ont eu lieu à Strasbourg, celui-ci est la seconde édition qui se déroule à Paris.
Pour la seconde édition, le thème était « La Nature ». Toutes les poupées étaient les bienvenues. La salle dans laquelle se déroulait le salon était la même que l’année précédente, soit une petite salle qui ne pouvait accueillir qu’une quinzaine de stands au maximum, mais elle possède sa scène et sa buvette.

Les stands présents cette année :

AlexeuryaleAu pays des Pullip – Babi Doll – Be<3Mimi – Chelsea Créas et Julie Créations – CherryMaouDark FaeryHandmade Dreams – Jolie Doll – Le Salon des CapricieusesLes Miniatures de Grazie MiniLes Petites FraisesLinda Macario DollsLuna’s NeedleOctarinePakerette ShopPando and Mom – Pilouchou – Poppy Angel et Edena &co – Sheryl DesignsStar Drop Dolls et Ringo no Matsuri

Le samedi au Little Dolls 2016 en photographies :

« de 5 »

Vous pouvez agrandir les images en cliquant dessus.
Les fans reconnaîtront les poupées de la YouTubeuse Jadiina, qui figurent parmi les photographies.

Résumé de la conférence du samedi !

Le samedi, j’ai eu la chance de pouvoir assister à la petite conférence donnée par Carlos Cabrera, le mari de Vanessa Cordero alias Sheryl Designs. Dans sa conférence, il a parlé des projets à venir pour Sheryl Designs. Notamment de leur location d’un local à Barcelone qui leur permettra d’animer des ateliers de personnalisation et de création de diorama. Il a également indiqué que le site web de Sheryl Designs qui est actuellement non disponible, va faire peau neuve. La troisième grosse nouveauté et non des moindres, est l’acquisition d’une imprimante 3D qui permettra au couple de créer tous les accessoires dont on peut rêver pour nos poupées. Par exemple : des casques, skate-board, ailes, cornes, etc. D’ailleurs, n’hésitez pas à leur soumettre vos idées !

De plus, cette imprimante servira aussi à mettre au point et créer une toute nouvelle poupée. Hé oui, vous avez bien lu : une poupée signée Sheryl Designs ! À quoi ressemblera-t-elle ? On sait juste qu’elle sera plus réaliste que les poupées Pullip qui servent actuellement de support de création à Sheryl. Et cette poupée aura une version féminine et masculine. Pour le reste, mystère à suivre…

Le dimanche au Little Dolls :

Là encore, vous pouvez agrandir les images en cliquant dessus.
Sur les photographies cinq à neuf (incluses), vous trouverez les poupées qui ont été inscrites au concours de personnalisation. Le concours était sur le thème des quatre saisons. À votre avis, laquelle a gagné ? Indices : C’est une poupée Pullip, elle est debout et elle ne fait pas de clin d’œil.
Les observateurs remarqueront qu’Amande s’est invitée au Little Dolls Paris 2016, sur le bord de la scène, auprès du groupe des poupées de Rouen. Ce sont ses premiers pas sur scène !

La conférence de Sheryl Designs :

La conférence s’est déroulée en fin d’après-midi.
Sheryl est venue nous parler de sa collaboration avec Groove pour l’élaboration de la Pullip Naoko et du Taeyang Koichi (à prononcer « koï-chi »), des choix qu’elle a fait et des petits problèmes qu’elle a rencontrés.

Little Dolls Paris 2016 Sheryl Designs show
À gauche : Christina, la traductrice, à droite : Vanessa Cordero alias Shreyl Designs.

Les débuts du projet

Little Dolls Paris 2016 Sheryl Designs show À gauche, vous pouvez voir une illustration de la Pullip Akemi dont Sheryl est aussi à l’origine. Sa conception a été détaillée lors de la précédente édition du Little Dolls Paris : le Little Dolls Paris 2015. Je n’avais pas pu y assister, donc vous n’aurez malheureusement pas plus d’informations sur cette précédente conférence…

Little Dolls Paris 2016 Sheryl Designs showTout d’abord, voici un croquis de la Pullip Naoko et du Taeyang Koichi, que Sheryl a envoyé à Groove. Et suite à cela elle nous dévoilait un scoop par rapport à ses personnages :

La Pullip Naoko et le Taeyang Koichi sont frère et sœur (c’est pour ça qu’ils ont tous les deux les cheveux blancs) et le Taeyang Koichi est le petit ami de la Pullip Akemi.

La Pullip Naoko

Little Dolls Paris 2016 Sheryl Designs showSur cette photographie, vous pouvez voir le détail du maquillage initial créé par Sheryl. Elle le voulait réaliste. Comme il est impossible d’apporter des modifications sur le moule de la poupée, elle a dû s’adapter et trouver des ruses pour donner à la poupée l’expression souhaitée (soit celle d’une petite fille mélancolique).

Pour arriver à cela, elle a travaillé le maquillage des yeux en mettant du blanc dans les coins des yeux (près du nez), les sourcils inclinés pour un air triste et les lèvres en dessinant les sourires vers le haut (mais pas trop, car sinon elle aurait eu l’air plus amoureuse que mélancolique). Pour apporter plus de réalisme, elle a choisi de dessiner des cils de différentes longueurs.

Little Dolls Paris 2016 Sheryl Designs showEnsuite, Sheryl a travaillé sur la coupe de cheveux de la poupée. Elle la voulait proche de celle de la Pullip Nina, car elle aime cette coupe de cheveux et elle trouve qu’elle fait vraiment petite fille. La question s’est plutôt posée pour la frange. Et vous, vous êtes plutôt frange A ou frange B ?
Le choix final s’est porté sur la frange A, mais sachez que vous pouvez donner la forme B à la frange actuelle de votre poupée avec un petit coup de ciseaux (l’inverse aurait été impossible).

Little Dolls Paris 2016 Sheryl Designs showLittle Dolls Paris 2016 Sheryl Designs showLittle Dolls Paris 2016 Sheryl Designs showLittle Dolls Paris 2016 Sheryl Designs show

Sur les quatre photographies ci-dessus, vous pouvez voir les accessoires prévus pour accompagner la Pullip Naoko. Soit le pantalon avec tous les détails et différents tissus imaginés par Sheryl (en haut à gauche), un boulon sans manches (en haut à droite), le bandeau et guêtres à pois, les chaussures roses et les barrettes métalliques (en bas à gauche) et le sac rouge avec le skate-board (en bas à droite).

Les pois sont un motif qu’elle affectionne particulièrement et qu’elle tenait à avoir sur sa création. La plupart de ces éléments n’ont pas pu être réalisés par Groove comme Sheryl les imaginaient, car Groove n’a pas réussi à retrouver le même tissu ou les mêmes éléments chez ses fournisseurs. Par exemple, le T-shirt que porte la poupée d’origine était en plusieurs parties non cousues ensemble. Pour des raisons de pratique de production et de coûts, il a été modifié.

Little Dolls Paris 2016 Sheryl Designs showEnfin sur la photographie de gauche, vous pouvez voir les motifs imaginés par Sheryl pour apporter un côté mignon (« kawaii » en japonais) à la poupée. Elle tenait à ce que ce soit ces motifs-là qui figurent sur le pantalon et le sac de la poupée.

Le Taeyang Koichi :

Little Dolls Paris 2016 Sheryl Designs showLittle Dolls Paris 2016 Sheryl Designs show

Tout d’abord, sur les deux photographies ci-dessus, vous pouvez voir le détail du maquillage créé pour le Taeyang Koichi. Étant donné qu’il s’agit d’un garçon, Sheryl le voulait très léger et naturel. Ensuite, elle a choisi de donner l’impression qu’il a des cernes en mettant un trait rose sous ses yeux et des taches de rousseur. Pour la bouche, elle choisit de faire les commissures de ses lèvres orientées vers le haut. Cela, pour lui donner l’air plus sympathique et souriant. Elle voulait aussi lui donner des airs de Shin. Il s’agit de l’un des personnages du manga Nana qu’elle affectionne beaucoup. C’est aussi pour ça que le Taeyang a une chaîne qui va de son oreille à la bouche.

Little Dolls Paris 2016 Sheryl Designs showConcernant la coiffure du jeune homme, elle a souhaité qu’il ait absolument une perruque (wig) en fourrure synthétique (aussi appelé « fur« ), pour pouvoir le coiffer comme on veut. Ainsi, en l’ébouriffant un peu, il ressemblera encore plus à Shin.

Little Dolls Paris 2016 Sheryl Designs showLittle Dolls Paris 2016 Sheryl Designs showLittle Dolls Paris 2016 Sheryl Designs showLittle Dolls Paris 2016 Sheryl Designs show

Sur les quatre photographies ci-dessus, vous pourrez voir le détail des éléments créés pour composer la tenue du Taeyang. Dans l’ensemble, ils ont plutôt bien été reproduits et conservés par Groove sur la version finale de la poupée.

Little Dolls Paris 2016 Sheryl Designs showEnfin à gauche, vous pourrez voir le prototype réalisé par Groove. Le maquillage et la tenue ont bien été respectés.

Little Dolls Paris 2016 Sheryl Designs show
Ici, vous pouvez voir le prototype pour la Pullip Naoko. Plusieurs éléments ont été supprimés par Sheryl et à la demande de Groove. Cela, soit parce qu’ils n’étaient pas conformes à ce que souhaitait l’artiste (comme le skate-board par exemple dont la forme n’est pas du tout celle demandée), soit parce que la poupée aurait dû être vendue trop cher. Comme (par exemple) le blouson sans manches.

Little Dolls Paris 2016 Sheryl Designs showPullip Naoko Taeyang Koichi 2015

À gauche, vous pouvez voir les prototypes réalisés par Sheryl Designs et à droite, la version commercialisée.
Enfin, après avoir lu la retranscription de la conférence, n’hésitez pas à commenter ces deux versions !

Arzhela Pullip séparateur

Que pensez-vous de cet article sur le salon Little Dolls Paris 2016 ?
Y étiez-vous ?
S’il y en a une, irez-vous à la prochaine édition ?

N’hésitez pas à partager l’article !

Pieuvre Little Dolls

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :